Agnès & Agnès architecture

Commissariat Champigny sur Marne (94) | 2014

Vue de la façade restructurée
Vue de la façade restructurée Vue de l'accueil Vue du couloir des gardes à vue Attente dans un couloir de bureaux administratifs
Programme :
Extension et restructuration du commissariat de sécurité de proximité de Champigny sur Marne
Me d'ouvrage :
Préfecture de police de Paris
Me d'œuvre :
Agnès&Agnès
Surface :
1700 m² SHON
Budget :
4 248 000 € H.T.
Calendrier :
Concours perdu - avril 2014
Mission :
architecte mandataire
Partenaires :
Cabinet ABAC (BET TCE + économiste)
Images :
Atom Graphic

Marqué par une urbanisation des années 60 laissée en souffrance, le quartier de Bois l’abbé à Champigny sur Marne, bénéficie aujourd’hui d’un grand projet de rénovation urbaine englobant la place Rodin où se situe le commissariat de proximité.
Le commissariat prend place dans un immeuble de logements de Paris Habitat et typique des constructions de cette époque : rythmes des fenêtres, trames de jardins d’hiver, rez de chaussée dissocié en terme de traitement.

Le premier objectif était à la fois de respecter le bâtiment d’origine et par ailleurs de redonner une image d’autorité au lieu de sécurité qui y prend place.
Notre propos est d’avoir une approche architecturale liée au programme et de donner une image de bâtiment de proximité identifiable. Le commissariat devient la pièce maîtresse de la place Rodin et s’impose comme symbole et figure de proue d’un projet de rénovation urbaine.

Pour réussir cette « métamorphose », nous mettons en place un signal urbain avec une identification instantanée du lieu par la dissociation des façades des logements et du commissariat.
L’association de ces deux entités par « deux peaux », crée un « bâtiment » commissariat au sein du « bâtiment » logements. Nous créons une enveloppe protectrice et non un rempart, donnant ainsi une image d’ouverture et de protection essentielle au lieu.